Georges VIGNAUX

SITUATION PERSONNELLE


Grade : Directeur de Recherche 1ère classe au C.N.R.S.

Affectation : Laboratoire d'Informatique pour la Mécanique et les Sciences de l'Ingénieur (LIMSI-Orsay)

Fonctions :
- Conseiller Scientifique et Technique « Sciences Cognitives »
auprès de M. Bernard BIGOT, Chef de la Mission Scientifique et Technique
du Ministère de l'Education Nationale, de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche
1 rue Descartes, 75 231 - Paris Cedex 05
- Directeur adjoint (Sciences de l'Homme et de la Société) du Groupement d'Intérêt Scientifique Sciences de la Cognition
CNRS : 1 place Aristide Briand
92 195 - Meudon Cedex

Téléphones professionnels:
01 46 34 31 24 (MESR)
E-mail : vignaux@dgrt.mesr.fr
01 45 07 56 66 (GIS Cognition)
01 69 85 80 04 (LIMSI)

PROGRAMMES DE RECHERCHE :


1. Modélisation des opérations cognitives et langagières :
Il s'agit d'un programme de recherche personnel que je conduis depuis plusieurs années, marqué dans différentes publications au cours de cette période, et qui plus récemment vise à intégrer un certain nombre d'apports des neurosciences en vue de reconfigurer sous forme de "méta-modèle des opérations énonciatives", les conditions auxquelles doit répondre l'élaboration d'une "grammaire cognitive" prenant en compte les transitions du biologique au linguistique sous forme de "traces" opératoires se faisant "écho" dans les les deux systèmes.

2. Analyse des opérations de localisation et de détermination intervenant dans la construction de "domaines notionnels" en situations contrastées :
(1992-1995 - en collaboration avec M.F. Blès, linguiste et psychologue, Lille II).
L'objectif de cette recherche est d'analyser par observations expérimentales, en situations "normales" et "pathologiques", les modes combinatoires de ces opérations dans leur relation avec les phénomènes de catégorisation, organisant les processus cognitifs d'identification et de différenciation des "objets" du monde. Il s'agit ici d'une collaboration appliquée ayant statut de procédure de vérification expérimentale des hypothèses élaborées dans le cadre du précédent programme général. L'accent y est plus particulièrement mis sur les modalités de repérages et de positionnements des sujets selon différentes contraintes expressives et discursives jouant comme "frontières" du sens commun et de la rationalité ordinaire.

3. "Dénomination, identification et caractérisation: Stratégies énonciatives et constructions argumentatives" :
(1994-1996): Programme de recherche en coopération franco-québécoise avec le Professeur K. Fall (Université du Québec) et soutenu par le Fonds Canadien d'Aide à la Recherche (FCAR).
Ce programme de recherches a pour objectif général de viser à définir et modéliser les différents types de processus linguistiques, cognitifs et culturels de la catégorisation intervenant dans le débat social, en situation de confrontation interculturelle. Concrètement: il s'agit de spécifier l'impact de situations d'énonciation déterminées sur l'organisation discursive d'argumentations centrées sur l'expérience même des sujets (en regard de niveaux de compétences culturelles et pragmatiques). A terme, il s'agit de contribuer à enrichir les théorisations actuelles sur les rapports entre langage, cognition et culture (Langacker, Talmy, Lakoff, Sperber) et les interactions méthodologiques entre analyses du discours et linguistiques de l'énonciation (Grize, Culioli, Léard, Vignaux & Fall).

4. "Représentations cognitives et schémas figuraux" :
(1995-1997) dans le cadre du Programme de recherche CNRS sur les Sciences de la Communication (en coll. avec G. Sabah et M. Denis, LIMSI).
Ce programme vise à répondre aux deux interrogations générales suivantes:
- Quelles sont les opérations de construction des figures, images ou plus généralement, des représentations figuratives?

- Y a-t-il un seul niveau de représentation cognitive organisé comme un langage "propositionnel" ou bien est-on en présence d'une organisation cognitive structurée en niveaux distincts?

En résumé: Peut-on avancer que "le cognitif" va s'avérer au plan des pratiques schématisantes de déplacement et de mobilité, comme "foncteur" des représentations de l'espace, jouant des combinatoires entre points d'ancrage (localisations origine ou destination), repères-images, schémas de structures et de pratiques ?

5. La construction argumentative et cognitive de la "notion" :
(1993-1996) .
L'objectif est ici d'analyser comment s'échafaudent dans des discours quotidiens sur une thématique prétexte mais "universelle" (la notion d'hygiène et les pratiques associées), des représentations sociales et cela, selon diverses modalités cognitives : objets, situations, pratiques, effets, développements, champs, domaines et valeurs. Conjointement, l'objectif est de contribuer à l'analyse des processus discursifs, constitutifs de la catégorisation sociale et de ses applications pratiques.

6. Méthodes automatisées d'extraction de relations sémantiques à partir de corpus et de relations de traductions :
(1995-1997) Ce programme de recherche s'inscrit en tant que convergence des travaux réalisés dans la sous-équipe "Représentations sémantiques et lexicales" du Groupe "Langage et Cognition" du LIMSI:
La démarche consiste à analyser les corpus au travers du test comparatif des cinq méthodes et modèles suivants:

- détermination de relations sémantiques génériques et métamorphes,
- relations métonymiques de parcours dans les corpus,
- stratégies énonciatives de dénomination, d'identification et de catégorisation,
- création d'un lexique multilingue harmonisé (K. Tanaka),
- mesure de la "distance sémantique" entre mots à partir d'hypothèses psychologiques faites sur le processus d'intégration du sens par l'individu.

ENSEIGNEMENTS :

1994-1996
Séminaire introductif (dix heures) dans le cadre des enseignements du DEA de Sciences Cognitives de Paris Sud (Université d'Orsay): problématiques générales des sciences cognitives, perspectives épistémologiques et méthodologiques, modélisations, introduction aux sciences du langage. Encadrement en stage de chercheurs doctorants.

PUBLICATIONS :
OUVRAGES:
- L'Argumentation. Essai d'une logique discursive. Genève, Droz, 1976, 338 p.

- La Argumentacion. Trad. espagnole. Buenos Aires: Hachette, 1986.

- Discours biologique et ordre social. (en coll.), Paris, Seuil, 1977 .

- Discurso biologico y orden social. Trad. espagnole, Mexico,1980.

- Le Discours, acteur du monde. Argumentation et Enonciation. Paris, Ophrys,
1988, 243 p.

- L'Informatique en perspectives. Co-édition avec le professeur K. Fall d'un ouvrage collectif. Presses de l'Université du Québec, 1989, 215 p.

- Les Sciences cognitives : une introduction, Paris, La Découverte, 1992, 360 p.Le Livre de Poche, 1994.

- à paraître :

- Les métamorphoses de l'intelligence , La Découverte, Paris, 1996.
- L'argumentation. Essai sur le discours et la cognition, Paris, Hatier, 1996.
PARTICIPATION À DES OUVRAGES COLLECTIFS :
- Catégorisation et schématisation. Des arguments au discours, in Sémantique et Cognition. Catégories, prototypes, typicalité .D. Dubois (ed.)- Paris , Editions du CNRS, 1990, pp 295-318.

- Lieux communs, exemples et petites fables, in Lieux communs, topoï, stéréotypes, clichés . C. Plantin (ed.).- Editions Kimé, 1993.

- Le concept de thêmata (en coll. avec S. Moscovici), in Pratiques et transformations des représentations sociales . C. Guimelli (ed.) .- Delachaux et Niestlé, 1994, pp 25-72.

- Le discours et l'espace : schémas cognitifs, cartographies mentales et représentations des parcours urbains, in La ville. Arts de faire, manières de dire . J.-M. Barbéris (ed.), Langue et Praxis .- Montpellier, 1994.

- Mots, Représentations. Co-édition avec K. Fall et D. Siméoni.- Presses de l'Université d'Ottawa, Canada, 1994, 418 p.

- Entre linguistique et cognition: Des problématiques de l'énonciation à certains développements tirés de l'oeuvre d'Antoine Culioli , in Langues et langage. Mélanges offerts à Antoine Culioli .- J. Bouscaren, J.-J. Franckel et S. Robert ( ed.).- Paris, PUF, 1995, pp 565-582.

- Argumentation et Rhétorique (1) et (2). Co-édition avec Alain Boyer.- Paris, Hermès, 1995, n° 15 et 16, Paris, CNRS, 323 p et 326 p.

- Des régimes de preuve en langue et discours , in La preuve à la lumière de l'intelligence artificielle .- J. Sallantin (ed.).- Paris, PUF, à paraître 1996.



GIS "Sciences de la Cognition"

Sommaire

Structures administratives