Réseau de centres d'essais


Outre cet appel d'offre, le GIS Sciences de la Cognition compte mettre en place un réseau de centres d'essais destiné à l'évaluation des logiciels de traitement qui auront été conçus ou développés dans le cadre de cet appel d'offre.

Normalement, toute équipe financée dans le cadre de cet appel d'offre devrait être centre d'essai. Par ailleurs, toute autre équipe qui souhaiterait être centre d'essais et disposer de logiciels de traitement, sans autre obligation que de répondre aux questionnaires qui lui seront envoyés, est priée de se faire connaître en remplissant le formulaire ci-dessous.


Formulaire de demande d'habilitation
au titre de Centre d'Essais

Équipe...................................................................................................
Organisme de rattachement...................................................................
Équipement disponible.........................................................................
Adresse.................................................................................................
Directeur...............................................................................................

Je soussigné......................................................................................
directeur de l'équipe.......................................................................
demande à ce que notre équipe soit habilitée à être Centre d'Essais de logiciels d'imagerie cérébrale du GIS Sciences de la Cognition. Je m'engage à respecter les contraintes de confidentialité qui me seront formulées lors de la mise à disposition de prototypes par le GIS Sciences de la Cognition.

Nota Bene : il est rappelé que le responsable d'un projet impliquant une expérimentation sur l'homme doit se conformer à la loi de protection des personnes qui se prêtent à des recherches biomédicales du 20 décembre 1988, modifiée par la loi du 23 janvier 1990. Cette loi stipule que tout essai ou expérimentation organisé et pratiqué sur l'être humain en vue du développement des connaissances biologiques ou médicales doit faire l'objet d'une autorisation. Les dispositions de cette loi impliquent notamment la désignation d'un promoteur, l'avis d'un comité consultatif de protection des personnes, l'envoi par le promoteur d'une lettre d'intention au Ministre chargé de la santé. Tout bénéficiaire d'un financement devra faire état des démarches accomplies à cet égard.



GIS
"Sciences de la Cognition"

Sommaire

Imagerie cérébrale
(1995)